Blogue | strategie

L’ABC des liens : La différence entre un lien externe entrant, sortant et lien interne

Écrit par Stéphane St-Laurent

07 sept. 2016
3 min.

Lorsqu’on parle de référencement, on en vient inévitablement à parler de liens externes et internes et de liens sortants et entrants. Outre le fait de savoir que ces termes existent, il est essentiel de bien les comprendre et les distinguer pour les utiliser à leur plein potentiel et ainsi favoriser notre référencement dans les moteurs de recherche.

Voilà donc un petit glossaire bien utile pour vos activités sur le web et que vous pourrez réutiliser pour péter de la broue dans votre prochain 5 à 7.

Les liens internes
Les liens internes (aussi appelés maillage interne) permettent de construire des connexions entre les pages de votre site. Ce sont ces liens qui se retrouvent dans le texte et qui vous amènent à d’autres pages sur un même site web. Bien exploité, le maillage interne est un facteur clé de votre positionnement dans les moteurs de recherche et contribue fortement à l’expérience utilisateur, ce qui est un gros plus pour vous et vos visiteurs. D’un côté, ceux-ci sont redirigés vers de l’information pertinente et intéressante et, par le fait même, restent beaucoup plus longtemps sur votre site. #winwin

Voilà quelques trucs bien simples pour optimiser votre utilisation des liens internes sur votre site web :

Faites vos liens à partir de pages fortes vers des pages plus faibles ;
Ajoutez des mots-clés dans l’URL de votre lien, dans le texte cliquable et dans l’ancre du lien interne ;
Privilégiez toujours du texte pour les liens. Évitez le plus possible les images ;
Utilisez un grand nombre de liens internes dans votre site sans toutefois tomber dans l’abus. Google y verra une tentative de tromper ses robots et pourrait vous pénaliser plutôt que vous aider.

Les liens externes
Contrairement aux liens internes, les liens externes pointent d’un site vers un autre. Il en existe 2 types : les entrants et les sortants.

Les liens externes entrants sont des liens qui proviennent d’un site externe au vôtre. Pour bien comprendre, imaginez que vous faites des recherches sur le web pour l’achat d’une nouvelle télévision. Vous visitez des blogues spécialisés sur le sujet et, pour chacun des produits analysés, il y a un lien vers la fiche produit sur le site de Best Buy. Le lien qui se trouve sur le blogue est un lien entrant sur le site de Best Buy.

Maintenant, comment vous assurez que d’autres sites pointent vers le vôtre ? Il existe plusieurs manières d’y arriver.

1 — Les partenariats : Il est pratique commune pour les sites web traitant de sujets similaires, mais dont les objectifs sont différents (informer VS vendre, par exemple) de créer des ententes d’échange de liens. Assurez-vous que votre partenaire ait un site fiable, reconnu, bien indexé et que le service échangé soit équitable pour vous deux.

2 — Utilisez les médias sociaux : vous avez une page Facebook ou un compte Twitter ? Partagez-y du contenu qui renvoie directement sur votre site web. Il s’agit d’une solution simple, efficace et reconnue par Google pour créer des liens externes entrants vers votre site web et ainsi améliorer votre référencement.

3 — Écrivez pour d’autres sites : toujours dans le domaine du partenariat, essayez de vous trouver des sites et blogues pour lesquels vous pourriez être rédacteur ou expert invité. Assurez-vous que vos billets pointent sur plusieurs pages différentes de votre site et non seulement sur la page d’accueil.

Sachant qu’il faut plus de 700 liens externes entrants pour influencer le référencement d’un site, il est important de consacrer vos importants à la bonne place et auprès des bonnes personnes. Plus les sources de liens externes seront diversifiées, plus Google vous aimera. Et n’oubliez pas qu’il s’agit ici vraiment d’un cas où oui, la quantité est importante, mais la qualité l’est encore plus.

Voilà d’ailleurs quelques critères à considérer pour le choix de vos partenaires potentiels :
Favorisez des sites hébergés dans le même pays que le vôtre
Google adore les liens externes provenant de sites concurrents à contenu similaire.
Il aime encore plus les liens de provenant de sites non commerciaux (.gouv, .org, etc.)
Plus un lien est ancien, mieux c’est pour le référencement.

Les liens externes sortants, quant à eux, sont des liens qui partent de votre site et pointent vers un autre. Même si Google les prendra en considération lors du référencement de votre site, allez-y tout de même avec parcimonie. Vous êtes quand même en train d’envoyer du trafic sur un autre site alors que l’objectif est de garder vos visiteurs le plus longtemps possible. En d’autres termes, ils sont un peu comme un mal nécessaire.

Voilà donc quelques conseils pour mettre en place une stratégie de liens sortants efficace et optimale pour vous.

Créez ce genre de lien seulement lorsque c’est justifié, indispensable ou dans le cas d’un partenariat d entre votre site et un site tiers ayant une autorité de domaine plus élevé (un meilleur référencement) que la vôtre ;
Créez au maximum 5 liens pointant vers des sites à contenu similaire ;
Limitez le nombre de liens sortants pour ne pas être considéré comme un annuaire.

Voilà ! Vous possédez maintenant quelques cordes de plus à votre arc du référencement web. Lors de vos prochaines activités sur le web, soyez à l’affût des stratégies de liens de vos sites préférés. Voyez où ils vous amènent, ce que vous aimez ou non, prenez des notes ! Tout cela vous sera utile bien plus rapidement que vous ne le pensez.

Écrit par

Stéphane St-Laurent

« Je possède plus de 10 ans d’expérience dans le domaine des communications, notamment en direction de projets et en stratégie de communication numérique. Je serai en charge de votre projet global et de votre stratégie de référencement web, des campagnes d’achat de mots-clés et de la publicité sur les réseaux sociaux. »

Associé - Stratégie web | SUDO— agence numérique

Vous n'avez encore rien lu